Je voudrais etre legere

Dans le premier volet de la trilogie, créé en 2007 au théâtre des Argonautes à Marseille, le texte de Elfriede Jelinek « Je voudrais être légère » montrait les contradictions du discours artistique, tiraillé entre besoin de reconnaissance et ambition révolutionnaire, et posait de manière radicale la question de la nécessité de l’art. La mise en scène mettait aussi en évidence un phénomène de banalisation de comportements fascisants.
 
Je voudrais etre legere
vepres
Le roi nu
 
 
Cie Lalage